Vous êtes ici :  Accueil UMR 7156   >   Actualités

L’Humanité des débats : interview de Françoise Bringel Biologiste

Publiée le : 10 janvier 2020

Aujourd’hui, la place des femmes et des hommes est-elle équivalente en matière de recherche ? Comment a-t-elle évolué ? FRANÇOISE BRINGEL La place des femmes en recherche est encore de nos jours loin de l’équilibre, avec un curseur moins favorable dans le secteur privé que le secteur public, et de fortes disparités entre dis- ciplines. Selon un rapport de l’Association na- tionale des études féministes (Anef), la hausse de la proportion de chercheures depuis les an- nées 2000 est régulière, avec un rythme lent qui prédit qu’il faudra plus d’un demi-siècle pour atteindre la parité au sein du personnel permanent d’un organisme public tel que le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) ! La compé- tition pour accéder à des postes de directeur de recherche et de professeur est rude, et d’autant plus difficile lorsque vous êtes une femme. L’évo- lution des carrières des femmes en recherche est symptomatique d’un problème plus large de la place des femmes dans une société démocratique, avec une proportion de femmes qui chute dras- tiquement pour les postes de prise de responsa- bilité et de visibilité. Dans mon domaine de recherche, les sciences de la vie, il y a autant de doctorantes que de doctorants alors qu’il y a moins de 5 % de directrices de laboratoire. Ainsi, ce plafond de verre dans l’évolution des carrières des femmes ne peut pas s’expliquer par un vivier moindre.


Consulter toutes les actualités