Vous êtes ici :  Accueil UMR 7156   >   Génétique moléculaire et cellulaire   >   Dynamique et Plasticité des synthétases (DyPS)   >   Thème de recherche

Thème de recherche

 

Les travaux de notre équipe sont axés sur l’étude de la communication nucléo-mitochondriale chez la levure Saccharomyces cerevisiae et l’Homme. Le dialogue entre le génome nucléaire et mitochondrial permet l’expression synchrone des composants mitochondriaux codés par les deux génomes et la biogenèse de mitochondries fonctionnelles. Notre équipe recherche et étudie les édifices macromoléculaires de l’appareil de traduction qui participent à ce dialogue.

Les complexes multisynthétasiques (MSC) sont un exemple d'édifices macromoléculaires responsables de l'expression des differents génomes eucaryotes. Ils sont composés d’aminoacyl-ARNt synthétases (aaRSs) et de protéines auxiliaires non synthétasiques et sont considérés comme des plateformes de rétention pour les aaRSs qui permettent une libération différentielle et une relocalisation des ces molécules pour leur permettre d'exercer des fonctions autres que la traduction.

Un des exemples parfait de l’implication d’un tel complexe multisynthétasique dans le dialogue nucléo-mitochondrial a récemment été montré par notre équipe. La levure S. cerevisiae possède le plus petit complexe multisynthétasique (complexe AME) identifié chez les eucaryotes. Il est composé d’une ancre cytoplasmique, Arc1p, liant les aaRSs cytoplasmiques, la méthionyl- et glutamyl-ARNt synthétase (cMRS et cERS). Il coordonne l’expression de gènes de la chaîne respiratoire et par la même, la production d’espèces réactives de l’oxygène (ROS). En effet, lors du changement de source carbonée forçant la levure à passer de la fermentation à la respiration, la transcription du gène ARC1 est réprimée par la kinase Snf1/4 entraînant une diminution d’Arc1p et une libération synchrone des deux aaRSs retenues sur Arc1p. La cMRS et la cERS relocalisent alors respectivement dans le noyau et dans la mitochondrie et synchronisent la transcription (cMRS) et la traduction (cERS) des gènes nucléaires et mitochondriaux des sous-unités du complexe III de la chaîne respiratoire.

 

régulation du complexe AME