Thèses

Thèses en cours

  • Depuis 2015 : MAUCOURT Bruno "Régulation in labo et in situ de l'expression de génomes de souches bactériennes méthylotrophes dégradant le dichlorométhane"
    Financement Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
    direction Françoise Bringel (GMGM)

  • Depuis 2014 : HERMON Louis "Diagnostic microbiologique de sites pollués et validation
    de bioindicateurs pour l’évaluation du potentiel de biodégradation"

    Financement ADEME-BRGM

    co-direction Stéphane Vuilleumier (GMGM) et Catherine Joulian (Ingénieur BRGM, Orléans)

Thèses soutenues

  • CHAIGNAUD Pauline "Le rôle des microorganismes dans le filtrage des émissions de chlorométhane, un gaz destructeur de la couche d’ozone – des souches modèles aux communautés microbiennes de sols forrestiers"
    Thèse de doctorat, Université de Strasbourg et Université de Bayreuth (soutenue le 29 juin 2016 à Strasbourg)
    Thèse en co-tutelle Université de Strasbourg / Université de Bayreuth (Allemagne)
    Bourse Région Alsace / Université de Bayreuth
    co-direction Françoise Bringel (GMGM) et Steffen Kolb (Université de Bayreuth)
  • ELSAYED AZZAM Omniea "Isotope forensics meets biogeochemistry – linking sources and sinks of organic contaminants by compound specific isotope investigation"
    Thèse de doctorat, Université de Strasbourg (soutenue le 23 Janvier 2015)
    Bourse Marie-Curie, ITN CSI-Environment.
    co-direction Stéphane Vuilleumier (GMGM) et Gwenaël Imfeld (LHyGeS)

  • UL HAQUE Muhammad Farhan "Investigations of the bacterial sink for plant emissions of chloromethane to the atmosphere: using the Methylobacterium extorquens CM4 - Arabidopsis thaliana model."
    Thèse de doctorat, Université de Strasbourg (soutenue le 30 Mai 2013).
    Bourse SFERE; Ministère des Affaires Etrangères et Gouvernement du Pakistan.
    co-direction Stéphane Vuilleumier (GMGM) et Hubert Schaller (IBMP).
  • MULLER Emilie "Le métabolisme du dichlorométhane chez Methylobacterium extorquens DM4 : génomique fonctionnelle et physiologie."
    Thèse de doctorat, Université de Strasbourg (soutenue le 30 Mars 2011).
    Bourse Région Alsace.
    co-direction Françoise Bringel (GMGM) et Stéphane Vuilleumier (GMGM).

    Prix de thèse "Région"
    de la Société de Biologie de Strasbourg, 15 Décembre 2011.
  • ROSELLI Sandro "Génomique fonctionnelle de la dégradation microbienne du chlorométhane."
    Thèse de doctorat, Université de Strasbourg (soutenue le 15 Décembre 2009).
    Bourse du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.
    co-direction Françoise Bringel (GMGM) et Stéphane Vuilleumier (GMGM).
  • PENNY Christian "Réponses microbiennes au tétrachlorométhane (CCl4)."
    Thèse de doctorat, Université Louis Pasteur (soutenue le 17 Septembre 2009).
    Bourse du Gouvernement du Luxembourg
    .
    co-direction Stéphane Vuilleumier (GMGM) et Françoise Bringel (GMGM).
  • HOURCADE Edith "Dégradation du dichlorométhane et adaptation à la production intracellulaire d'acide chez Methylobacterium."
    Thèse de doctorat, Université Louis Pasteur (soutenue le 18 Juillet 2007).
    Bourse de l'Université Louis Pasteur, Strasbourg.
    direction Stéphane Vuilleumier (GMGM).
  • TODOROVA Tatina "Glutathion S-transférases et stress oxidatif chez Saccharomyces cerevisiae."
    Thèse de doctorat, co-tutelle Université Louis Pasteur, Strasbourg et Sofia University “St. Kliment Ohridski” (soutenue le 20 Juin 2007).
    Bourse Agence Universitaire de la Francophonie.
    co-direction Stéphane Vuilleumier (GMGM) et Anna Kujumdzieva (Sofia University).

Que sont-ils devenus ?

  • Tatina TODOROVA est embryologiste à l'Hôpital d'obstétrique, gynécologie et médecine de la reproduction à Sofia (Bulgarie).
  • Edith HOURCADE est chargée de mission scientifique à l'Agence Nationale de la Recherche (Paris).
  • Christian PENNY est chercheur au Luxembourg Institut of Sceince and Technology (LIST, Belval, Luxembourg) dans l'équipe "Gestion Intégrée des Ressources en Eau".
  • Sandro ROSELLI est en contrat post-doctoral à l'Institut National Polytechnique de Lorraine (INPL, Université de Nancy)
  • Emilie MULLER a été nommée Chargée de Recherche au CNRS au sein de l'équipe AIME en 2016.
  • Pauline CHAIGNAUD est en recherche d'emploi.